L'allaitement : nos conseils

L'allaitement et ses bienfaits

Pendant la grossesse, les hormones préparent les seins pour l'allaitement. À la naissance, les seins sécrètent du colostrum. Il s'agit d'un premier lait de couleur jaune-orangé contenant des vitamines et des minéraux qui protègent efficacement bébé des infections : c'est de l'or pour bébé !

Le lait maternel est composé de protéines, d'acides aminés et de bons acides gras insaturés, très bons pour l'organisme du nouveau-né. Il possède également du sucrage en lactose qui est adapté aux besoins de son cerveau ainsi qu'un stock d'hormones et d'enzymes afin d'élaborer la matière vivante. 

Il faut savoir que le lait maternel évolue constamment en fonction des besoins nutritionnels du bébé. C'est la meilleure défense contre les maladies et infections. 

Comment mettre en place l'allaitement ?

L'idéal serait de mettre bébé au sein de la maman directement après l'accouchement en salle de naissance. Le nouveau-né doit téter le plus rapidement possible après la naissance et de manière rythmée pour activer les cellules mammaires et favoriser la production de lait. 

Tout d'abord, il faut faire du peau à peau et mettre le bébé contre sa poitrine pour qu'il puisse trouver le sein. S'il n'y arrive pas, un professionnel de santé vous aidera à trouver un bon positionnement. Pour commencer, l'allaitement initié par bébé avec une position semi-inclinée pour la maman est conseillée. 

Différentes positions à adopter

Lors de l'allaitement, votre bébé doit se sentir à l'aise et en sécurité. C'est pour cela que son corps doit être soutenu et collé à celui de sa mère. 

La position couchée : la mère et le bébé sont couchés sur le côté et face à face. Idéal pour les tétées de nuit ou après une césarienne. 

La position ballon de rugby : le bébé est blotti contre le côté du corps de la mère (position assise) sous son bras. Le haut du corps de bébé est soutenu par l'avant-bras de la mère. La tête du bébé est légèrement inclinée vers l'arrière. 

La position "madone" assise : la tête du bébé repose sur l'avant-bras de la mère, du même côté que le sein proposé. Le bébé est couché sur le côté, son ventre est contre celui de la mère. 

La position califourchon : le bébé est assis à califourchon sur vos cuisses ou sur vos hanches. Son dos et sa tête sont soutenus par la mère de façon à ce qu'il se tienne droit. 

La position "madone" debout : tout comme la position de la madone assise mais en se tenant debout. Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser une écharpe de portage ou bien un porte-bébé qui soutient l'enfant comme par exemple, le porte-bébé de la marque Boba

Il n'est pas nécessaire de varier les positions. Vous choisissez la position qui vous met le plus à l'aise, afin de ne pas avoir de douleurs lors de l'allaitement. Vous pouvez également utiliser les coussins d'allaitement Béaba pour une position encore plus confortable. 

Que faire en cas de crevasses ?

Il est possible de voir apparaître des crevasses souvent au cours du premier mois d'allaitement. Ce sont des petites fissures qui se situent au niveau du mamelon. Elles sont douloureuses et entraînent souvent des saignements. 

Voici nos conseils pour les soigner : 

- Éviter le nettoyage excessif de vos mamelons qui ne font que favoriser l'apparition des crevasses. Vos seins se nettoient avec votre lait maternel qui a un effet antiseptique. Il agit comme un désinfectant naturel. 

- Utiliser des pansements naturels : une compresse en gaze imbibée de lait maternel et la déposer sur le mamelon crevassé. Changer la compresse après chaque tétée de bébé. 

- Appliquer une pommade sur vos mamelons : en prévoir une à base de lanoline car cela favorise la cicatrisation et apaise la douleur. Appliquez-en sur un téton douloureux.

- Nettoyer les seins avec de l'eau claire sans alcool, ni savon. 

- Donner le sein douloureux à votre bébé : afin d'éviter l'engorgement du sein. Si vous ne supportez pas la douleur, vous pouvez utiliser un tire-lait jusqu'à la cicatrisation. 

Comment prévenir les crevasses ?

Placer le bébé face à soi avec sa tête en contrant avec le sein et sa bouche bien ouverte prête à téter le mamelon.

Mettre le doigt dans sa bouche pour retirer le sein après les tétées afin d'éviter l'étirement du sein.

Mettre quelques gouttes de lait sur les mamelons pour les hydrater.

Enfin, ne pas porter de soutien gorge serré pour éviter la compression des seins. Privilégier les soutien-gorge en coton bio, sans coutures ou en gel pour plus de confort. 

La gamme Carriwell  avec armature carrigel en gel qui se réchauffe au contact de la peau, est très confortable et permet de ne pas couper les montées de lait. 

Comment sevrer bébé : vers la diversification

En général, la diversification se fait autour de 4 à 6 mois. 

Passer des tétées à de la nourriture solide ou à un biberon doit se faire progressivement. Il faut, tout d'abord, commencer par remplacer chaque jour une tétée par un biberon pendant une ou deux semaines pour que bébé puisse s'adapter lentement. Vous pouvez préparer des biberons avec votre lait pour qu'il s'habitue à la tétine puis le remplacer par du lait artificiel. 

Petit à petit, vous l'habituerez à téter ou à manger autrement en commençant le repas avec des aliments solides puis en finissant par du lait et ce jusqu'à ce que le lait soit totalement remplacé. 

Le sevrage doit être une période agréable pour vous et votre bébé. Il faut prendre le temps nécessaire et y aller petit à petit. Si le bébé refuse le changement, il ne faut surtout pas le forcer. Retentez l'expérience quelques jours plus tard, en lui proposant du lait tiède qui rappelle celui de la maman. 

Commentaires (0)
Produit ajouté à liste de favoris